L’apprentissage

Anne MRAFFKO, promotion 2015-2016

Apprentie gestionnaire immobilier à la Direction Générale des Finances Publiques de Montpellier

Si une métaphore est possible (en droit immobilier, les jeux de mots autour de la construction deviennent vite monnaie courante), je dirais que l’apprentissage constitue la fondation de notre vie professionnelle future. On peut évidemment évoquer le discours habituel (rien de péjoratif, ce discours est la plupart du temps très vrai) selon lequel l’apprentissage permet d’allier théorie et pratique tout en donnant l’opportunité d’une réelle immersion dans le monde du travail. Cependant, à mon sens, ce discours est incomplet.

Pour ma part, l’apprentissage a été avant tout une expérience humaine. J’ai eu la chance d’être aux côtés d’un maître d’apprentissage qui a pris son rôle a cœur et qui a su me communiquer sa passion pour son métier sans pour autant m’en cacher les inconvénients. Cela peut paraître anodin, mais être reconnue et soutenue est une véritable force pour progresser rapidement et s’épanouir dans son travail.

Certes, lors de votre arrivée, vous ne voyez guère la différence entre votre statut d’apprenti et celui de stagiaire d’été, car il faut vous « façonner ». Ayant suivi une formation plutôt axée sur le droit privé, mes aptitudes pour passer des marchés publics se réduisaient tout simplement à néant, m’obligeant ainsi à commencer de zéro et à être très encadrée à mes débuts. Parallèlement, le métier de gestionnaire immobilier étant pluridisciplinaire, on me laissait plus de liberté concernant les problèmes de droit privé de la construction.

Néanmoins, le contraste entre les deux statuts est très vite apparu. Tout d’abord, vous n’êtes plus de passage dans l’entreprise, vous devenez un salarié comme un autre, ce qui facilite amplement l’intégration auprès de vos collègues. Ensuite et surtout, on vous donne progressivement des responsabilités et vous devenez, sans même vous rendre compte, complètement autonome. Enfin, vous vous transformez même en expert des termes techniques du bâtiment (les rouages de l’amiante n’avaient plus de secret pour moi).

In fine, c’est sans doute cela qui vous donne un véritable atout pour entrer dans le monde professionnel et vous y sentir bien… vous avez déjà un pied dedans.

 

Pierrick BARTHES, promotion 2015-2016

Apprenti Gestionnaire locatif chez Nexity Property Management Montpellier

J’ai eu la chance d’effectuer mon apprentissage au sein de l’agence montpelliéraine de Nexity Property Management. Cette année a été très enrichissante car j’ai navigué entre des missions de gestion locative et d’autres de gestion technique sur un portefeuille tertiaire : d’immeubles de bureaux, de locaux d’activités et de commerces. J’ai ainsi eu l’opportunité de mettre en application des connaissances acquises en droit des baux commerciaux au cours de l’année universitaire, car il s’agit du cœur de l’activité de Property Manager.

Outre la grande valeur ajoutée d’une telle expérience par rapport à un stage de fin d’année, le fort lien entre mes activités quotidiennes au sein de Nexity et les cours dispensés au sein du Master 2, la voie de l’apprentissage m’a permis d’effectuer mon mémoire sur un thème que j’ai traité à l’agence. J’ai ainsi pu apporter une vision pratique à mon sujet de mémoire.

Mais surtout, j’ai eu la chance d’être, pendant toute cette année scolaire, intégré dans une équipe soudée et chaleureuse qui a su me soutenir toute l’année.

 

Pauline POSTAL, promotion 2015-2016

Apprentie à la Direction Générale des Finances Publiques de Montpellier, service de publicité foncière

L’apprentissage m’a permis d’avoir une première approche du monde du travail. Je peux de plus justifier d’une expérience professionnelle d’un an dès l’issue de mes études, ce dont tout étudiant sortant de l’université ne peut se prévaloir. En cela l’apprentissage permet d’avoir une longueur d’avance non négligeable sur les autres jeunes diplômés à qui l’on reproche le défaut d’expérience dans la recherche d’un premier emploi.

L’apprentissage m’a également permis de mieux cerner ce que j’attendais de mon futur travail, et ainsi de mieux orienter mes recherches. Il ne faut cependant pas négliger le choix de l’entreprise. Le but n’est pas de trouver un contrat à tout prix, mais bien de chercher un poste en concordance avec ses objectifs professionnels et qui permet d’acquérir les compétences nécessaires pour les atteindre. Sans cela il vaut mieux, à mon sens, se tourner vers un stage de longue durée intéressant plutôt que d’accepter un poste en apprentissage qui ne nous convient pas.