Le master

Alice CHARRON, promotion 2008-2009

Histoire d’une construction pas comme les autres

Il était une fois, par un beau jour de juillet, une jeune et charmante professeur de droit, Madame BECQUE entreprit un projet de réalisation d’une construction. Cette construction promettait d’être originale et constituait un réel défi. Elle fit l’acquisition d’un terrain à Montpellier dont le coût ne fut pas des moindres en raison des frais que lui réclamait son cher notaire Maître MONTREDON. Toutefois elle savait qu’elle pourrait compter sur lui pour que sa construction prenne forme et qu’il l’avertisse des failles du système, des insécurités juridiques.

La superficie de son terrain dans le quartier historique de la ville de Montpellier nécessitait de connaître les règles applicables en matière d’urbanisme et pour cela Madame BECQUE souhaitait s’entourer des meilleurs experts. Elle sollicita Le Professeur BARLOY qui avait son bureau au sommet d’une tour de cinq étages et qui lui dévoila tous les mystères urbanistiques de sa future construction, les problématiques éventuelles quant au PLU et l’importance du respect des normes environnementales.

Prête à se lancer, il lui fallait en tant que Maître d’ouvrage « consciencieuse », souscrire une assurance obligatoire dite dommages ouvrages car cette construction promettait d’être longue, difficile voire hasardeuse. En effet comment savoir si les 23 étudiants qu’elle avait sélectionnés sur dossier seraient de bons ouvriers? Il s’agissait quand même de 23 personnalités, d’âges, de parcours et d’origines différentes…Monsieur LESAGE, maître en la matière se faisait d’ores et déjà une joie de se mêler au projet.

La construction allait avoir besoin de l’intervention de beaucoup d’entrepreneurs très spécialisés. Madame BECQUE, très soucieuse de la réussite de son architecture fit appel aux plus compétents et plus variés des praticiens en passant de l’architecte jusqu’au conseiller du tribunal administratif. Elle fit le bonheur des ouvriers masculins avec le charme et la voix douce de Madame UBAUD BERGERON en droit de marchés publics.

Le côté pratique était primordial. Monsieur REY nous l’a bien fait comprendre. Sur un sujet brûlant d’actualité tel que le logement social, il insistait par ailleurs sur le côté associatif d’une promotion, sur la confiance en soi, sur la nécessaire croyance en son projet et sur l’importance d’apporter les glaçons le jour de l’apéritif de fin d’examen.

Alors finalement, comment s’est déroulée cette construction du point de vue des ouvriers ?

C’est le premier jour des cours, première réunion de chantier ! Nous ne parlons pas trop. Le climat est plutôt froid et les dialogues sont limités au test de droit des obligations auquel nous sommes soumis l’après-midi.

Puis des affinités se créent. Quelques distances persistent. Le terrain est encore un grand chantier.

Puis un verre, un dîner, une soirée et je m’arrête là pour l’énumération des évènements qui ont eu lieu ce soir là. Nous dirons que nous sommes tous rentrés et que nous nous sommes tranquillement blottis sous nos couettes en pensant au fabuleux sujet d’exposé de droit privé de la construction que nous allions faire le lendemain. Nous échangeons…verbalement bien sûr. Nous rions, nous étudions. Les fondations de la construction sont enfin terminées. Tout est enfin raccordé. Ca aura mis du temps mais vous le savez bien c’est comme ça dans le bâtiment !

D’ailleurs Madame BECQUE a une idée extraordinaire pour tester la motivation de ses ouvriers. Quid des cours les samedi matin et pas n’importe quel cours !!! Non! Non! Non! Un petit mois de droit fiscal tous les samedi matins avec de petits suppléments parfois l’après-midi car Philippe (un des ouvriers de la promo) ne voulait pas du tout rentrer chez lui sur Cannes le weekend. C’est d’ailleurs Monsieur LESAGE qui a vu notre ravissement d’un samedi entier en sa compagnie.

D’autres ouvriers ont voulu exercer leur droit de retrait sur certains cours comme 8h d’affilées sur la Zone d’aménagement concertée mais le délai était malheureusement expiré.

Le deuxième semestre est passé vite bien trop vite…le passage à l’eau, le tout à l’égout, l’électricité, l’isolement, les peintures. Nous arrivons bientôt à la fin de la construction sans s’y attendre. Nous sommes partis en stage.

La réception aura lieu prochainement. Votre assureur Monsieur LESAGE vous rappelle qu’il est important que votre architecte assiste avec vous à la réception. Vous trouverez certainement quelques défauts apparents car la construction est humaine.

Dans un groupe de personnes, des affinités se créent forcément et des accrochages se produisent aussi. Toutefois je ne pense pas que vous trouverez de dommages qui affecteront la solidité de l’ouvrage ou qui le rendront impropre à sa destination.

Le cœur de chacun se mêle au mien ce soir pour vous remercier de nous avoir associé à la construction de cet ouvrage. Il ne manquera plus que la vue mer pour les années à venir. Vous pourrez éventuellement négocier avec Maître MONTREDON surtout en temps de crise, il en sera enchanté j’en suis sûre!

Nous nous tiendrons bien entendu à la disposition des prochains ouvriers qui viendront nous succéder dans la construction de cet ouvrage. Notre association leur servira pour défendre leurs droits au travail, et au bonheur.

Nous remercions nos professeurs et intervenants pour leur générosité, le temps consacré et leur bonne humeur pour nous conférer leur savoir.

Voici un petit diaporama illustrant les grandes étapes de la construction que nous avons élaboré avec le master chief en informatique Monsieur Serra!

Lettre aux promotions suivantes

A tous les intéressés ! Chers Compères des années suivantes,

C’est à votre tour de jouer ! Nous vous laissons la main ! Notre temps est écoulé. Nous sommes à la fois tristes que cela soit passé si vite mais ressortons plus forts et plus ambitieux que jamais ! Tant de choses à vous dire…Et pourtant nous nous tairons (un peu) afin que vous puissiez les découvrir par vous-même.

Quel bonheur de sortir des amphis remplis où les profs sont inaccessibles et les contacts se limitent à un petit groupe d’amis ! Vous revoilà au bon vieux temps des classes à 25. Nous emploierons ici le terme « promo » afin de témoigner de notre maturité d’âge et d’esprit. Le terme « classe » étant quelque peu désuet ! Vous verrez, c’est un grand bonheur qui connait parfois ces petits moments de stress ! Mais à part ces brefs instants qui se soldent souvent par une belle soirée, quelle folie !

Les premiers temps sont délicats puisque l’on ne se connait pas mais vous aurez très vite certaines affinités. Madame BECQUE va vous distribuer le document essentiel : le trombinoscope que vous examinerez très précisément ! Mais intéressons nous au master ! La formation vous offre un environnement optimal à l’épanouissement de votre esprit. D’une part avec les cours qui sont dispensés, qui vous le verrez sont de grande qualité avec certains professeurs que vous connaissez peut être et qui vous surprendront par leur humour ( que l’on ne voit que très rarement en amphi) et l’intervention de professionnels, très intéressés par votre avenir (avocats, promoteurs, notaires, architectes). Ils sont brillants, plus ou moins jeunes, et parfois très charm…. ! (Enfin d’après les avis de la promo 2008-2009 maintenant à vous de voir). N’hésitez par à aller les voir et discuter avec eux. Ils adorent ça ! Venons-en à votre directrice ! Madame BECQUE est très attachée au master 2 et se soucie beaucoup du bien être et de l’intérêt que portent les étudiants à sa formation. Elle apprécie pleinement la cohésion entre les étudiants de sa promo et y participe volontiers quand elle y est invitée. Sachez qu’elle est très compréhensive et ravie de l’organisation de soirées au sein de la promo. Elle est droite, dynamique, ouverte aux propositions (décentes bien sûr) et croit « dur comme fer » en sa promo. Elle est notre « Maître d’ouvrage », nous donne les instructions, mais nous laisse librement exécuter le travail du moment qu’il est bien fait.

D’autre part, nous vous engageons vivement à promouvoir cet esprit de groupe. Nous avons pu participer à un colloque en février et nous étions chargés de réaliser un travail. Deux étudiants étaient tenus de prendre la parole. Un des étudiants a terminé sur ses propres mots en remerciant devant toute l’assemblée, notre directrice bien sûr mais aussi la promo pour le plaisir qu’il avait à venir chaque jour en cours. C’est pour ma part, la plus grande preuve de cet esprit de groupe. Ce moment nous a tous beaucoup ému. Il existe toujours quelques incompatibilités mais c’est sans importance. De toute façon, nous n’avons pas de leçon à vous donner. Cela se fera tout naturellement. Madame BECQUE a un don dans la sélection de ses candidats.

Nos chers compères, le moment est venu pour nous de vous laisser les rênes, non sans une vive émotion et avec la certitude de votre désir de « construire » et de perpétuer cet esprit !

Bérengère HAURINE, promotion 2008-2009, Instructeur droit des sols, Communauté d’Agglo du Grand Rodez

Cofondatrice d’un blog consacré à l’urbanisme et aux problématiques liées à l’aménagement du territoire: http://urbaddict.over-blog.com/

J’ai choisi de postuler au M2 droit immobilier, de la construction et de l’urbanisme dans le but de me perfectionner en droit de l’urbanisme.

Avant d’intégrer le M2 Droit Immobilier, j’ai suivi un parcours universitaire de droit privé. J’ai en effet obtenu en 2008 un M1 « droit notarial, immobilier et du patrimoine », au cours duquel j’ai suivi pendant un semestre un cours de droit de l’urbanisme qui m’a beaucoup intéressé.

C’est pour cela que j’ai choisi de postuler au M2 droit immobilier, construction et urbanisme de Montpellier, qui s’inscrivait dans la suite logique de mon parcours universitaire. Mon objectif était de pouvoir intégrer une collectivité territoriale, afin de travailler sur l’urbanisme opérationnel et règlementaire.

Ce qui m’a séduite c’est la diversité des enseignements: droit privé de la construction, droit de l’environnement, contentieux de l’urbanisme, droit de la copropriété… Il s’agit d’une formation très complète qui offre au futur diplômé un large choix d’orientations.

L’année universitaire est également l’occasion de rencontrer de nombreux professionnels.

Je ne regrette pas mon choix et garde un très bon souvenir de cette année montpelliéraine.

L’obtention du diplôme en 2009 m’a permis de faire valoir de solides compétences en droit de l’urbanisme et de l’immobilier.

Après 1 an de chômage et beaucoup de démarches auprès de professionnels, j’ai eu une offre d’emploi, en remplacement, de la Communauté d’agglomération du Grand Rodez, suite à une candidature spontanée.

Depuis juin 2010, j’occupe un poste d’instructeur droit des sols. Ce travail est très intéressant car il permet d’être en contact permanent avec les élus et les professionnels (architectes, lotisseurs…), mais aussi avec les pétitionnaires des communes placées sous ma responsabilité. Je dirige depuis peu une étude d’urbanisme (analyse des offres émises par les bureaux d’études, choix final du candidat, mise en place des réunions…).

Mon CDD est renouvelé jusqu’en mai 2011, ce qui ne m’empêche pas de prospecter dans les autres collectivités.

Si certains étudiants ont des questions, ils peuvent me contacter à l’adresse suivante : berengere.hau@hotmail.fr

Bonne continuation.

Fouzi GHILASSENE, promotion 2008-2009 

J’ai choisi d’intégrer ce master professionnel après une maîtrise de Droit privé. Ce sont mes stages en entreprise, ainsi que différents enseignements, tels que le droit de la construction ou la publicité foncière, qui m’ont poussé à me spécialiser dans l’immobilier. Il s’agissait également pour moi de m’orienter vers des métiers dynamiques et variés sur un marché porteur : promotion, assurance, gestion immobilière,…

Cette année universitaire a été riche à tous points de vue. Les étudiants bénéficient des enseignements juridiques les plus pointus, alliés aux conseils d’excellents praticiens. Le Master II tire également sa force d’une approche globale, pratique et interactive des problèmes juridiques du monde immobilier. Le stage obligatoire permet quant à lui de mettre à profit tous ces enseignements et d’affiner nos choix professionnels.

Véritable tremplin, le Master II m’a notamment permis de décrocher un stage de six mois auprès d’une grande enseigne de promotion immobilière. Il constitue une véritable année charnière entre le monde universitaire et le monde professionnel. Cette formation est une clé qui ouvre des portes aussi variées que prestigieuses et permet aux jeunes juristes d’explorer de nouveaux horizons…

Frédéric BARTHES, promotion 2008-2009, Cadre dans une société de promotion, Montpellier

Le Master 2 droit immobilier, urbanisme, construction m’ permis de valider des connaissances indispensables pour les besoins actuels et à venir des sociétés de promotion immobilière et d’aménagement foncier.

Grâce à la qualité de ses professeurs et intervenants, cette formation participe à la conservation d’une vision pérenne de mon avenir professionnel malgré la conjoncture économique.

Sarah MARTIN, promotion 2008-2009  

(note de S. B-I: Cette étudiante a obtenu le Prix du Conseil régional Languedoc Roussillon pour son mémoire sur « l‘incidence du Réseau Natura 2000 sur le droit de la construction« )

L’année au sein de ce master a été enrichissante tant sur le plan personnel et humain que juridique et professionnel. La formation proposée par Mme Becqué Ickowicz et toute l’équipe d’intervenants, m’a permis d’acquérir de solides connaissances, tant dans le domaine du droit immobilier, avec l’étude approfondie du droit de la construction, de la copropriété, mais également du droit des baux; que dans le domaine du droit de l’urbanisme, de l’environnement et de la fiscalité immobilière. De plus, les nombreuses interventions de professionnels de tous milieux (avocats, notaires, promoteurs, responsable d’agence hlm…), dans diverses matières (droit social, contentieux de l’urbanisme, pratique du CCMI…) m’ont permis d’acquérir une approche pratique de ces domaines, me donnant la possibilité d’appréhender de manière plus concrète la réalité du « terrain». Enfin, la participation au colloque de l’ARNU et la réalisation du mémoire, ont permis de compléter cette formation à la fois théorique et pratique par des analyses plus personnelles de sujets touchant au droit immobilier et à l’urbanisme, parachevant ainsi le caractère complet et enrichissant de cette formation.

Alban SERRA, Promotion 2008-2009, Expert Immobilier en Auto-entreprise, Montpellier. 

Parcours atypique ! Après l’obtention du bac, j’ai suivi deux années d’études dans une prépa d’arts appliqués à l’informatique à Paris. J’ai abandonné ce diplôme en cours de route pour m’inscrire en faculté de droit. Mes 4 premières années universitaires se sont déroulées à l’Université de Perpignan en Droit des affaires.

Le droit immobilier m’intéressait avant tout et mon père étant architecte et expert judiciaire en bâtiment, je baignais dans le droit immobilier depuis déjà un petit moment (au travers des discussions notamment). C’est donc tout naturellement que j’ai choisi de candidater à ce Master 2. J’ai obtenu mon diplôme en juillet 2009.

Suite à l’obtention de mon diplôme, j’ai souhaité me diriger vers une profession libérale. Je me suis donc installé, en auto entreprise, en tant qu’expert immobilier.

Si des étudiants ont des questions quant à mon parcours universitaire, ci-joint mon mail : alban.serra@gmail.com

PHILIPPE-ARNAUD BRUNSCHWIG, Promotion 2008-2009, Centre de Formation Professionnelle des Notaires, Marseille. 

Après 4 années de Faculté de Droit, et n’ayant pu intégrer le Master 2 « Droit Notariat » de Montpellier, très prisé, j’ai opté pour le Master 2 « Droit Immobilier, Construction et Urbanisme » car il était « le meilleur de France ». En effet, j’ai décidé d’intégrer ce M2 dirigé par Mme BECQUE pour la formation proposée en immobilier et urbanisme, matières éminemment importante pour le notariat.

Grâce aux multiples interventions de professionnels, il est facile de se constituer un réseau. La formation est aussi très intéressante. De plus, Mme BECQUE, très investie dans le M2, nous a fait passer de nombreuses offres de stages, CDD ou CDI.

Je suis en formation au Centre de Formation Professionnelle des Notaires de MARSEILLE.

Clarisse LAGARDE, Promotion  2009-2010, Gestionnaire d’actifs immobiliers, Luxembourg. 

Mon parcours universitaire est le suivant : Bac STT, BTS professions Immobilières, Licence Professionnelle Economie de la Construction, Master 1 Professionnel Droit de l’Urbanisme et de l’Immobilier puis Master 2 « Droit Immobilier, Construction, Urbanisme », à la Faculté de Droit de Montpellier.

J’ai choisi ce M2 car peu de M2 sont autant spécialisés en immobilier et l’université de Montpellier jouit d’une bonne notoriété.
Ayant obtenu mon diplôme en Juillet 2010, j’ai passé mon premier entretien très rapidement : le 5 juillet 2010. Quelques jours après, j’étais embauché. Je travaille depuis le 15 juillet comme gestionnaire d’actifs immobiliers. Je gère un fonds d’investissement immobilier, un patrimoine d’une trentaine d’immeubles de bureaux, au Luxembourg.
Ce Master 2 m’a permis d’avoir des débouchés professionnelles rapides, un niveau cadre (bac +5) et m’a également assuré une solide formation en droit immobilier.

Yoann GUICHARD, Promotion 2007-2008, Gérant de Société.

Je suis diplômé du Master 2 Droit immobilier promotion 2008
Avant d’intégrer le Master 2 Droit Immobilier j’ai fais un parcours classique à la faculté de Droit de Montpellier: Licence Droit Privé puis Master 1 Droit du Patrimoine.

Après le Master 2, j’ai intégré après examen le Centre de Formation Professionnelle des notaires à Montpellier.
J’ai ensuite arrêté cette formation qui ne m’intéressait pas et j’ai crée mon entreprise au mois de mai 2009.
Il s’agit d’une entreprise spécialisée dans la réparation de volets roulants que je développe sous forme de franchise. Je l’ai crée avec un ami de la promotion 2008 du Master 2 Guillaume Varobieff.
Je vous invite à visiter mon site internet www.reparstores.com

Virginie GONZALEZ, Promotion 2007-2008, responsable du service « neuf » chez CAPIFRANCE, Montpellier

En ce qui me concerne j’ai fait un master 1 en droit privé à la faculté de Montpellier. Ensuite j’ai postulé pour le master 2 immobilier car j’avais eu le cours de « Droit de la construction et assurance » en M1 qui m’a conforté dans mon choix.
J’ai obtenu mon M2 en octobre 2008 (dernière promotion de Monsieur le Professeur ARTZ, qui a marqué mon parcours universitaire)

Je travaille actuellement dans le réseau Immobilier CAPIFRANCE où je suis responsable du service Neuf (service composé de 7 personnes). Service polyvalent , mes missions sont variées : on rentre les mandats de commercialisations, rencontre des promoteurs, suivi des ventes, formation des négociateurs faisant partie du Réseau …

Amandine FAY, Promotion 2007-2008, Gestionnaire de copropriétés et juriste au sein d’un syndic. 
Après une Licence de Droit Public Général (Paris II Assas) et un Master I Droit du Patrimoine, obtenu à la Faculté de Droit de Montpellier, j’ai intégré le Master II Droit Immobilier, Construction et Urbanisme car cette formation m’offrait une ouverture tant sur le droit public que sur le droit privé et me permettait d’aborder des questions juridiques sous différents angles.
Diplômée en 2008, je suis actuellement gestionnaire de copropriétés et juriste au sein d’un syndic.
Bonne continuation,
 
Orane JEDRZEJAK, Promotion 2009-2010, préparation au concours d’entrée à l’Ecole d’Avocats.
 
J’ai un parcours purement juridique: après un Licence de Droit privé, j’ai décidé d’intégrer un Master 1 de Droit notarial afin de pouvoir traiter des matières autant patrimoniales qu’immobilières.
Le Master 2 Droit Immobilier, Construction et Urbanisme, quant à lui,  présentait un avantage majeur: offrir des matières de droit privé et de droit public. L’éventail des débouchés ne pouvait donc en être que plus vaste!
J’ai obtenu mon diplôme en juin 2010.
N’ayant fait, durant mon cursus, que du droit, j’ai pu, grâce à cette formation, acquérir plus de connaissances pratiques (notamment en matière de construction). Me pensant désavantagée, au départ, par rapport à des élèves qui avaient une formation très technique, j’ai ainsi rapidement pu rattraper mon retard
L’entrée dans le monde professionnel n’a pas été chose aisée me concernant. Malgré un grand nombre de candidatures spontanées, les réponses n’ont pas été nombreuses et, lorsqu’elles étaient positives, le poste (voire le salaire) n’étaient pas à la hauteur de ce que je pouvais espérer avec un Bac+5.
Je suis donc actuellement inscrite à l’IEJ et prépare le concours d’entrée à l’école d’avocats. Parallèlement, j’ai obtenu un stage de 6 mois dans un cabinet d’avocats spécialisé en droit de la construction et en pratique anti-concurrentielles dans le cadre des marchés publics.
Bonne continuation.
 
Jean-Noel TREBES, Promotion 2008, Juriste Négociateur à la SMABTP
 
Bonjour,
J’ai obtenu mon M2 sous le règne de Monsieur Artz avec un fabuleux finish en septembre 2008.
Mon projet professionnel était un peu flou en intégrant ce M2, mais je m’orientais plutôt vers la promotion immobilière.
Le M2 m’a fait découvrir avec plaisir le droit de l’assurance construction, avec deux excellents intervenants à savoir Madame D’HAUTEVILLE et Franck LESAGE. Le M2 m’a permis d’acquérir de solides connaissances juridiques et un joli diplôme, assez recherché.
Mon entrée dans le monde du travail a été assez aisée car j’ai intégré la SMABTP (unité de Montpellier) où j’avais effectué trois mois de stage.
J’y ai eu comme responsable Yves GINER, à qui je dois beaucoup, car il m’a permis d’acquérir les connaissances techniques à ce domaine, connaissances qui manquent un peu au Master. En effet, il est impossible de traiter un dossier, que ce soit en assurance ou en promotion immobilière, sans connaître les bases techniques du bâtiment !!
Au final j’ai donc eu une courte période d’inactivité (environ un mois). J’avais en parallèle tenté plusieurs candidatures spontanées qui ont pour la plupart échoué. En effet, nous sommes sortis à un moment où le marché de l’immobilier était en crise. Certains de mes camarades ont longtemps lutté pour décrocher un job, notamment sous le soleil montpelliérain. Et nous sommes nombreux à avoir migré sur la capitale pour obtenir un emploi adéquat à nos désirs.
J’exerce désormais le métier de « Juriste Négociateur » à la SMABTP de Charenton. Je gère des dossiers sinistres construction en RD et RC amiable et contentieux, pour des montants jusqu’à 200.000€. J’aime beaucoup mon travail car il est varié, technique et me permet de me déplacer sur des expertises à fort enjeu. Cependant la masse de travail est conséquente et demande un grand investissement personnel.
Voilà, j’espère que ces quelques lignes permettront à d’autres de suivre le même chemin, ou simplement d’avoir une vision plus étoffée des suites possibles de ce Master.

Sandrine GUICHARD, Promotion 2002-2003, responsable de programmes chez CORIM.

Je suis de la promotion 2002-2003. Lorsque j’ai intégré le DESS droit de la construction de l’urbanisme (et oui c’était la dernière année avant de devenir un MASTER 2), j’étais gérante d’une agence immobilière en centre ville de MONTPELLIER. Tous les biens à vendre étaient dans l’ancien.

La recherche et la vente d’appartements anciens à son charme, mais au bout de 2 ans, j’ai voulu changer d’activité. Le secteur de la VEFA m’attiré. J’ai donc repris mes études de promotion immobilière pour travailler dans le domaine de la construction. Au cours du DESS j’ai fait un stage chez le lotisseur aménageur HECTARE à Castelnau le lez.

Après l’obtention de mon diplôme, Max PORTALES, le directeur d’HECTARE, m’a proposé un poste de responsable aménagement sur le secteur de BEZIERS. L’ambiance de la société et la découverte de cette activité m’ayant conquise, je n’ai pas cherché d’autre employeur. Je n’ai pas connu de période d’inactivité.

Le poste de responsable aménagement, consiste à prospecter un secteur géographique (trouver des terrains constructibles) puis proposer des aménagements en fonctions des règles d’urbanisme applicables. A l’époque nous faisons uniquement du lotissement (division horizontale). Ce travail m’a beaucoup plu mais au bout de deux ans, j’ai voulu travailler sur des projets verticaux (immeubles). J’ai rencontré la société CORIM promoteur sur MONTPELLIER qui recherchait un juriste, responsable de programmes. Nous nous sommes tout de suite entendus. J’ai donc démissionnée de chez HECTARE pour entrer chez CORIM où je suis depuis 6 ans.

Dès l’obtention des permis de construire, j’ai en charge la gestion du programme sous l’angle administratif (affichage pc, déclaration préalable, DOC…) juridique (rédaction de tous les contrats et documents contractuels: contrat de réservation, ASL, règlement de copro, dépôt de pièces, souscription et gestion des assurance DO, CNR, TRC, RCMO, gestion des servitudes…en relation directe avec le notaire) commerciales (vérification et mise à jour des notices descriptives, plans de vente, relation clientèle, prise de rdv notarial…) technique (établissement de EDD en relation avec le géomètre, gestion des TMA, vérification des attestations d’avancement de travaux…) financier (suivi des appels de fonds). Je procède ensuite à la livraison des appartements avec les clients. Je gère les problèmes éventuels d’assurance décennale et les différents contentieux de l’entreprise.

Je vous souhaite à tous une bonne réussite pour vos examens et un beau parcours professionnel.

Paul Antoine SAGNES, promotion 1999-2000, Avocat associé dans un cabinet spécialisé en droit immobilier

Obtention du Master 2 (ex DESS) : septembre 2000

Apport de la formation : une bonne connaissance théorique en droit de la responsabilité des constructeurs, droit de l’assurance construction, droit de la copropriété, droit de la promotion immobilière. Cela m’a permis de rechercher un poste d’avocat collaborateur dans un cabinet spécialisé en droit immobilier et d’être un minimum opérationnel sur des contentieux assez spécialisés comme le sont par exemple les procédures en matière de responsabilité décennale ou d’assurance dommages-ouvrage…

Projet professionnel lors de l’intégration en Master 2 : avocat dans un cabinet en droit immobilier.

Poste actuel : avocat associé dans un cabinet spécialisé en droit immobilier (notamment droit de la construction, droit des assurances, droit de l’urbanisme)

Julien Eybalin, promotion 2010-2011

Bonjour à tous,

J’ai intégré le Master 2 Droit Immobilier, Construction et Urbanisme en septembre 2010 à la suite d’un parcours universitaire assez classique au sein de la Faculté de Droit de Montpellier : Licence de Droit Public, Master 1 et D.U en Droit du patrimoine. J’ai complété mon parcours par le Magistère « Droit public des affaires », durant les années de M1 et M2 afin de compléter mes connaissances en droit public.

Ce Master II m’a beaucoup apporté notamment en matière de Droit de l’urbanisme et de Droit de la Construction (droit privé de la construction, droit de l’assurance construction …).

Il m’a également permis d’allier acquisition de connaissances, réalisation d’un mémoire (« responsabilité des constructeurs et troubles du voisinage ») et insertion professionnelle par le biais du stage imposé en fin de cursus. J’ai pour ma part réalisé un stage de 6 mois très intéressant au sein de Poste Immo Montpellier, Foncière du Groupe La Poste, avant d’enchainer sur une courte expérience chez un promoteur immobilier spécialisé en résidences séniors. Après de multiples candidatures spontanées, j’ai intégré l’agence montpelliéraine d’un promoteur immobilier national sur un poste de chargé de développement. Ce poste aux missions assez diversifiées (études de faisabilité, montage des bilans financiers, acquisitions des terrains …) correspond réellement à mes attentes.

Si je pouvais donner un conseil aux futurs étudiants de la promo, c’est d’anticiper leur entrée dans le monde du travail : regarder les offres d’emplois dès la seconde moitié du stage (APEC, Pôle Emploi, Monster, Cadre Emploi, Emploi Public, Emploi Midi Libre…) et surtout ne pas négliger les candidatures spontanées (pour ma part, mes différentes expériences proviennent toutes de retours de candidatures spontanées). Enfin, il est important d’ouvrir au maximum ses secteurs de recherches en fonction de son projet professionnel  (promoteur immobilier, aménageur foncier, administration de biens, syndic…).

En vous souhaitant une bonne continuation et plein de réussite !

[/gdlr_text_align]